• AHSQ
  •  

Pour une derni?re fois...

2012-10-21

Redgy Morin quitte encore l'AHSQ. Le gag est devenu aussi ridicule qu'à l'époque Dominique Michel disait année, après année, qu'elle quitait l'organisation du célèbre Bye Bye à Radio Canada.

Mais cette fois, Morin promet de ne plus revenir! Il aura toujours une oreille pour son ami Patrice s'il a besoin d'un conseil, Mais pour lui, l'aventure AHSQ est vraiment à laisser derrière lui.

''Je suis un émotif... je suis un gars avec un caractère de chien... à ce stade de ma vie, je veux éliminer le plus possible ce qui me cause des frustrations. Je ne devais plus me souvenir de tout cela lorsque j'ai approché Pat pour retenter l'expérience au cours de l'été... le lâcher est ma seule déception... j'espère qu'il saura comprendre avec le temps que je fais ceci pour mon bien personnel.''

Morin donne sa démission (refusé par son patron) suite à un incident qui est venu faire ressortir encore une fois tout le pire qu'il a en lui. Les Sénateurs gagnaient la partie face aux Devils 4 à 2 avec quelques secondes à jouer, lorsqu'une panne de courant dans l'arena a forcé tout le monde à se diriger aux vestiaires. Morin croyait que sa série de parties sans défaites à la régulière était dans la poche quand les instences de la ligue ont exigés la reprise de 0 de la partie en question. Vous devinerez que les Sénateurs ont été battus lors de cette fameuse reprise. Morin était en furie dans son bureau à la fin de cette seconde parties en moins de 10 heures.

''C'est cette furie justement que je ne peux plus accepter venant de moi. Je veux avoir du plaisir dans tout ce que je fais. C'était vraiment le cas depuis mon retour (je tripais)... dommage que cet incident ait eu lieu.. mais en même temps, tout ceci m'a fait voir une partie de moi que je déteste au plus haut point... cette partie de moi que je me donne quelques annés pour l'améliorer.''

Morin a salué une dernière fois (c'est une promesse sollenelle) les journalistes en s'exprimant ainsi:''En ce qui me concèrne, mon retour dans cette ligue aura été de 3 victoires et 1 revers en prolongation, une fiche que les Sénateurs méritent de plein droit!''

Reggie Strial, Ottawa Citizen