AHSQ - Ligue de hockey simulé

Nouvelles

  • Jamie Benn des Canucks de Vancouver pour la première étoile, Jaromir Jagr des Blackhawks de Chicago pour la deuxième étoile et Filip Forsberg pour la troisième étoile. Notons que plusieurs autres joueurs auraient également mérité faire partie de ce podium à trois places. Intéressons-nous toute fois à nos trois gagnant.

    1ERE JAMIE BENN
    Malgré un lent départ, les Canucks de Vancouver connaissent actuellement de forts moments. Il ne va sans dire que les succès de cette organisation sont fortement liés aux performances de Jamie Benn. Au cours de la dernière semaine, Jamie a enregistré 5 buts et 1 passe en quatre parties en plus d’enregistrer un différentiel de plus 5. Toutefois, une autre statistique est aussi frappante dans son cas : le nombre de mises en échecs. En effet, il a enregistré un total de 19 mises en échecs. Il aura donc été tout simplement dominant sur tous les points. On peut enfin comprendre pourquoi il est actuellement au sommet des pointeur du circuit avec 23 points en 15 parties. Comme dirait Raymond de Saint-Sulpice : « J’amie Benn! J’aime ben ce joueur-là moé! »

    2. JAROMIR JAGR
    C’est à se demander si ce joueur finira par vieillir un jour! À l’âge de 44 ans, Jaromir défie la toutes les lois de la physique et celles de la nature humaine. Le plus surprenant dans cette histoire, n’est pas que Jagr soit le douanier de l’AHSQ, mais plutôt les 14 points qu’il a enregistrés en 15 parties. Au cours de la semaine dernière Jaromir aura marqué 4 buts et 1 passe en 3 parties. Si la constance peut suivre cette production, nous pourrons nous attendre à l’une de ses meilleures saisons depuis son retour dans le circuit (2011-2012). Comme dirait le petit Nicolas de Saint-Nicolas, « Moi mon joueur préféré c’est grand papa Jagr! »

    3. FILIP FORSBERG
    Les Jets sont puissants! Ils occupent le thrône de la conférence de l’ouest et on peut être assuré qu’il sera extrêmement difficile de les détrônés du siège royal. Bien qu’ils comptent sur des joueurs très talentueux, celui qui s’est le plus démarqué cette semaine n’est pas Dubinsky ou Séguin, mais bien Filip Forsberg. Le jeune attaquant suèdois qui porte un nom prestigieux sur l’arrière de on maillot a cumulé 3 buts et 2 passes en 3 parties cette semaine. Impliqué physiquement comme l’était Peter, Forsberg aura frappé l’adversaire à 7 reprises. Belle performance! Comme dirait Éric du Ikea à Boucherville « Ça c’est du jeu monté en suède, pour les tasses de cafés de Filip Forsberg, on peut vous vendre une table à café a 12 piace icitte »

    Bravo à ces trois joueurs ! Alex Despaties!