NEW!  SIGN IN WITH YOUR SOCIAL PROFILE
OR
USERNAME or EMAILPASSWORD

GAMECENTER


Dans ce 6ème affrontement de la finale de la Coupe Stanley, Les Rangers dominent largement les Blues avec 14 lancers contre Kari Lehtonen. Malheureusement, le gardien des Rangers Tomas Vokoun en a profité pour connaître sa pire période de l'année avec deux buts sur seulement 5 lancers. Saku Koivu inscrit un but à 4:36, Marc Methot suit exactement quatre minutes plus tard, c'est 2 à 0 pour les Blues. Les Rangers tentent de se remettre rapidement dans le match en deuxième, après seulement 22 secondes, Loui Eriksson déjoue le cerbère des Blues et l'écart est réduit à un but. C'est ainsi que la partie va se terminer, car aucun autre but sera marqué en deuxième et en troisième. Les Blues de St-Louis remportent leur première Coupe Stanley, et rapporte le précieux trophée dans l'ouest après deux saisons.



Les Sharks de Worcester ont remporté le championnat de la Ligue Américaine aujourd'hui, avec une victoire de 5 à 4 en prolongation. Il sagit d'une 3ème Coupe Calder en 6 ans d'existence de ce trophée pour les Sharks. Rappelons que les Sharks avaient battu les Penguins de Wilkes-Barre/Scranton en 2007 et les Marlies de Toronto en 2008. Cette saison, c'est les IceHogs qui se sont fait manger par les requins. Cette coupe, les Sharks la doivent sans contredit à Jean-Pierre Dumont engagé à gros prix lors des UFA de 2012 par San Jose. Dumont fini les séries avec 16 buts et 22 assistances pour un total de 38 points. Il a également terminé les séries en tête des marqueurs de la AHL avec une avance de 9 points sur son plus proche rival Shawn Matthias des IceHogs. Du côté de la direction des Sharks, on s'attends même à ce qu'il soit nommé MVP des séries. La mauvaise nouvelle dans tout ça, suite à la victoire des Sharks, Dumont a annoncé qu'il poursuivrait sa carrière en Suisse avec l'équipe de Bern, et l'entraîneur Joe Sacco a mentionné qu'il va tenter sa chance dans la grande ligue avec une autre équipe l'an prochain.



Quel match offensif aujourd'hui alors que les deux équipes ont totalisé 72 lancers au but ! Jose Theodore était de retour dans les buts des Blues, lui qui a laissé sa place à Lehtonen pour les 4 premiers matchs. Ce sont les Blues qui ouvrent la marque avec un but de Justin Williams à 12:55 de la première période. Quelques minutes plus tard, les Rangers égalisent sur un but de Dominic Moore. Il faudra attendre la fin de la deuxièmem période pour voir un autre but, c'est Ryan Kesler qui inscrit son 10ème des séries, et les Blues prennent une avance de 2-1. Après deux périodes, seulement trois punitions ont été décernées, et les Rangers ne lâche pas prise. À deux minutes de la troisième période, les new yorkais égalisent de nouveau sur le deuxième de Max Pacioretty. Ce but fouette les Blues qui domineront le jeu par la suite, laissant les Rangers tirer seulement à 8 reprises sur Théodore. Saku Koivu et Curtis Glencross inscrivent chacun un but, et les Blues remportent la partie par la marque de 4 à 2, et pourraient remporter la Coupe Stanley lundi à New York.



Après une première période où rien ne s'est produit, même pas un but ou une seule punition, les Blues ouvrent la marque à 7:21 de la deuxième période alors que Alexander Semin profite d'une punition à Maxime Talbot qui avait porté son bâton un peu trop haut. Cette bévue place les Rangers en arrière 0-1. Les Rangers égalisent un peu plus tard dans la période, c'est Brenden Morrow qui déjoue Lehtonen pour porter la marque 1-1. Aucun but en troisième et le match ira en prolongation. Il faudra attendre la 15ème minute de jeu de la première période de prolongation pour voir Brandon Dubinsky inscrire le but gagnant pour les Blues. Dubinsky qui a été acquis à gros prix cet hivers de Phoenix vaut son pesant d'or ce soir alors que la finale de la Coupe Stanley retourne à St.Louis égale 2-2.



Les Rangers de New York ont remporté le premier duel face aux Blues de St-Louis. Les new yorkais ont commencé la finale en force, inscrivant deux buts en première période. Shane Doan inscrit son 5ème des séries, et trois minutes plus tard, c'est Loui Erickson qui inscrit son 6ème. Lors du premier vain, les Rangers ont tiré à 18 reprises sur le gardien des Blues Lehtonen, tandisque Tomas Vokoun a du affronter 14 lancers. Après deux période, c'est toujours 2-0 pour les Rangers, mais au milieu de la troisième période, les Blues s'inscrivent enfin au sommaire avec un but de R.J. Uumberger, l'écart est réduit à un seul but. En fin de troisième, les Blues jouent le tout pour le tout et retire Kari Lehtonen en faveur d'un 6ème attaquant. La manoeuvre n'a pas porté fruit, Loui Eriksson inscrira son 2ème but de la rencontre dans un filet désert pour assurer la victoire aux Rangers. Prochain match samedi à St-Louis.



Les Rangers de New York ne voulaient pas se refaire jouer le tour de samedi, et prennent l'avance rapidement en première quand Loui Eriksson profite d'un avantage numérique pour donner une avance de 1-0 aux Rangers. Mike Richards donne une avance de deux buts aux Rangers quand il inscrit son 9ème des présentes séries. Par contre, les Blues bombardent le gardien des Rangers de 20 lancers en deuxième, mais seul Brandon Dubinsky réussi éa déjouer Vokoun. Aucun buts en troisième, mais Curtis Glencross pête les plombs quand son co-équipier Matt Niskanen bloque un lancer de Mike Richards et se fait éjecter de la rencontre pour conduite anti-sportive. Les Rangers prennent une avance de 2-1 dans la finale de la Coupe Stanley.



Dustin Byfuglien! Il a désormais 5.2 millions raisons de sourire.

Le directeur général des Kings, Tony Gilbert, a vite fait de se débarasser de la sale besogne et de pouvoir compter sur ses gros éléments pour encore plusieurs années. En effet, il a consenti une entente de 5 ans pour une somme de 26M$, soit 5.2M$ par saison à l'attaquant-défenseur Dustin Byfuglien. Après avoir véçu toute la saison à travers ses valises, ce dernier pourra enfin, du moins jusqu'à maintenant, s'installer l'esprit tranquille. La saison dernière, il a amorcé les 13 premiers matchs de la campagne à Chicago avant d'être transigé au Colorado où il n'aura que passé 6 jours avant d'être échangé à Los Angeles. En somme, il a récolté 49 points en 79 rencontres et un différentiel de -2.

Un peu dans les mêmes souliers que son coéquipier Byfuglien, James Neal a lui aussi fait et défait ses bagages plus souvent qu'à son tour. Parti de Chicago en faisant un court arrêt à Long Island, il se retrouve aujourd'hui à LA avec cette fois-ci un contrat de 3 ans qui lui rapportera 5M$ par année. Malgré ses 32 points en 65 joutes la saison dernière, la direction a assurément une certaine confiance en ce dernier pour lui offrir un tel contrat. '' Dans le cas de Neal, il constitue un élément important au sein de notre 2e trio. Je ne me fie pas trop à la saison dernière où il a été plus souvent qu'à son tour dans ses valises et comme je suis une personne très conservatrice, il pourra dormir sur ses 2 oreilles et advenant le contraire, il sera tout comme Byfuglien et autres joueurs de l'organisation avisé des changements potentiels. '' Tony Gilbert, Dg

Par ailleurs, 6 autres joueurs ont aussi signé une nouvelle entente avec la formation californienne. Il s'agit des joueurs Tommy Sestito, Colin McDonald, Jay Rosehill, Matt Clackson, Jonas Enlund et le gardien Kevin Armstrong. Outres Kevin Armstrong et Jonas Enlund qu'ils ont en poche un contrat de 2 ans, il est question d'une entente de 1 an pour les autres. Étant des contrats sous les 800 000$ pour chacun d'entre-eux, ils passeront possiblement la majorité de la saison dans la ligue américaine avec les Monarchs de Manchester.

À ce jour, tous les joueurs des Kings ont maintenant un entente de signé avec l'organisation et la prochaine étape importante pour le Dg Gilbert sera les agents libres, puisque qu'avec seulement un choix de 5e ronde comme meilleur choix au prochain repêchage, l'avenir ne se batira pas par la jeunesse pour les 2 à 3 prochaines années. '' Je ne veux pas trop exprimé mes pensées à ce sujet, mais le ou les anciens Dg's des Kings ont complètement détruit l'avenir à Los Angeles. Le prochain choix de 1ère ronde se situe en 2018, soit dans 6 ans, ce qui est beaucoup trop loin. Cette année, c'est un choix de 5e ronde appartenant initialement au Devils du New Jersey, en 2013 un choix de 4e ronde des Jets de Winnipeg et plusieurs choix de 5e, 6e et 7e ronde qui ne proviennent même pas des Kings. Dure réalité, mais on va faire de notre mieux pour surmonter cette énorme pente. '' Tony Gilbert, Dg



Les Rangers de New York ont remporté le premier duel face aux Blues de St-Louis. Les new yorkais ont commencé la finale en force, inscrivant deux buts en première période. Shane Doan inscrit son 5ème des séries, et trois minutes plus tard, c'est Loui Erickson qui inscrit son 6ème. Lors du premier vain, les Rangers ont tiré à 18 reprises sur le gardien des Blues Lehtonen, tandisque Tomas Vokoun a du affronter 14 lancers. Après deux période, c'est toujours 2-0 pour les Rangers, mais au milieu de la troisième période, les Blues s'inscrivent enfin au sommaire avec un but de R.J. Uumberger, l'écart est réduit à un seul but. En fin de troisième, les Blues jouent le tout pour le tout et retire Kari Lehtonen en faveur d'un 6ème attaquant. La manoeuvre n'a pas porté fruit, Loui Eriksson inscrira son 2ème but de la rencontre dans un filet désert pour assurer la victoire aux Rangers. Prochain match samedi à St-Louis.



Les Blues de St.Louis ont mis fin aux epoirs des Flames avec une victoire de 4 à 3 en prolongation. Les Flames, qui perdaient 3-1 en fin de troisième période ont réussi l'exploit de marquer deux buts en avantage numérique à la 17ème minute de jeu pour forcer la tenue de la prolongation. C'est Clarke MacArthur qui donnera la victoire aux Blues à 3:51 de la première période de prolongation. Les Blues rejoignent les Rangers en finale de la Coupe Stanley. Il sagit d'une première pour les deux équipes. La finale débute dès demain à St.Louis.



Les Rangers voulaient mettre fin à cette série une bonne fois pour toute, mais les Bruins ont bien résisté jusqu'à la fin de la première période où New York a inscrit deux buts dans les trois dernières minutes de jeu de la période. Brenden Morrow et Derick Brassard on tout deux inscrit leur 5ème des présentes séries. En début de deuxième, Paul Stastny réduit l'écart à un but mais trois minutes plus tard, Mike Richards redonnera aux Rangers une avance de deux buts, c'est la fin du match pour Evgeny Nabokov, qui aloue trois buts sur 13 lancers. Les Bruins montrent du caractère par la suite, probablement fouetté par le changement de gardien et à la 15ème minute de jeu, réusissent à égaliser la marque en 27 secondes. Après deux périodes, c'est 3 à 3. Il faudra attendre la 18ème minute de jeu en troisième pour voir un autre but, et c'est Shane Doan des Rangers qui donne la victoire aux siens et propulse les Rangers en finale de la Coupe Stanley pour la première fois de leur histoire.



Les Blues de St-Louis et les Flames de Calgary on donné tout un spectacle en première période avec des jeux qui up and down tout au long de l'engagement, aucun buts, mais quand même 27 lancers de la part des deux équipes. En deuxième, les Blues ouvrent la marque sur le 1er de R.J. Umberger à 9:46. Justin Williams ajoute à l'avance des Blues moins d'une minute et demi plus tard et soudainement les Blues mènent 2-0. En début de troisième, les Blues ajoute un autre but à leur avance sur le 8ème de Semin. Rien ne va pour les Flames, qui portant dominent les Blues depuis plusieurs minutes. À la 8ème minute de jeu de la troisième période, le vent semble tourner quand Mike Knuble et Alexandre Burrows déjouent Lehtonen en deux minutes, mais les Flames manqueront de temps et le match se termine 3-2 pour les bleus. La série est maintenant égale 2-2 et on retourne à Calgary vendredi.



Les Rangers ont fait un pas de plus vers la grande finale de la Coupe Stanley ce soir. Même si Dennis Wideman ouvre la marque en première période alors que les Bruins profitaient d'un avantage numérique causé par Chris Thorburn des Rangers qui a récolté la seule pénalité de la rencontre. Après une période, tout semblait bien aller pour les bruins qui jouaient du hockey très discipliné, aucune chance à prendre. En deuxième période, Derick Brassard inscrit son 4ème des séries pour égaliser la marque 1-1. Les Bruins l'ont échapé belle lors de cette période dominée 19-8 au chapitre des lancers par les Rangers. Malheureusement, les Bruins écopent d'une mauvaise pénalité en fin de deuxième, ce qui mènera au but de Brenden Morrow après seulement 38 secondes de jouées en troisième, et les Rangers prennent l'avance pour la première fois dans la rencontre. Les Bruins ne se laissent pas abattre et seulement une minute leur a suffit pout égaliser la marque 2-2. La suite de la rencontre fu du jeu très hermétique et conservateur, ce qui causera la prolongation. À peine deux minutes d'écoulées en première période de prolongation, Max Pacioretty marque enfin son premier but des séries pour donner la victoire aux new yorkais.



En première période, les Blues arrivent en lion, tirant pas moins à 18 reprises sur le gardien des Flames Miikka Kiprusoff, mais seul Alexander Semin a réussi à déjouer le cerbère après seulement 1:33. Daniel Briere égalise la marque 10 minutes plus tard. Les deux buts en première ont été inscrit en avantage numérique. En deuxième, Daniel Briere inscrit son deuxième but de la partie, but qui sera le but victorieux. Les Flames reprennent donc l'avance dans la série 2 à 1.



Les Rangers de New York ont remporter le premier affrontement de leur série contre les Bruins de Boston. Les deux équipes se sont échangé un but en première période, mais Jerome Samson donnera l'avance aux Bruins en fin de deuxième. en troisième, rien n'allait plus pour Boston qui ont laissé les Rangers tirer 23 fois sur le gardien Antti Niemi. Loui Eriksson, Chris Phillips et Mike Richards en ont profité pour inscrire trois buts pour se sauver avec la victoire. Kent Huskins a du quitter la rencontre en première période, blessé au coude. Il devrait manquer les deux prochaines rencontre des Rangers.



Les Rangers de New York se sont chargé des Canadiens en troisième période pour remporter une victoire de 4 à 2 devant leurs partisants. Ils vengent ainsi leur défaite de 2005, et sont à un pas de plus près de la Coupe Stanley. Mais avant d'atteindre la finale, ils devront passer les Bruins de Boston, qui viennent d'éliminer les champions de 2011, les Islanders de New York. Il n'y aura donc pas de demi-finale toute newyorkaise, que les habitants de New York espéraient. Les Bruins ont du revenir de l'arrière de 2 buts pour forcer une prolongation afin de venir à bout de leurs adversaires. Les partisants de Boston peuvent donc penser sérieusement à une deuxième coupe Stanley en deux ans.



Les Blues de St.Louis sont ont éliminé les Stars de Dallas en cinq parties ce matin. Les Stars, qui avaient éliminer les champions de la Coupe du Président, avaient pourtant pris l'avance 2 à 0 dans le mach, mais Clarke MacArthur s'est chargé de redonner vie aux Blues qui reviendront de l'arrière pour remporter le match et la série. M. Drolet, qui assistait au match n'a pas caché sa joie en s'exprimant "Yes!". Dans l'autre série, les Flames sont venu à bout des Oilers dans un troisième match qui aura nécessité une prolongation. Patrick Marleau y est allé d'un tour du chapeau, mais n'a pas pu faire tout tout seul, et il aura fallu que les Flames puissent profiter d'une punition à Shea Weber pour pouvoir inscrire le but gagnant en prolongation, le 4ème des séries de Mike Knuble. Flames et Blues ont treminé la saison tous les deux avec 114 points, et occupent le 2ème et troisième rang au classement général de la saison, donc une grosse série à prévoir.



En huit ans d’histoire de l’AHSQ, les Sénateurs n’ont pas remportés de Coupe Stanley. Mais aussi surprenant que cela puisse paraitre, aucun de ses joueurs n’avait encore réussit à gravir les marches menant à la capture d’un trophée pour le récompenser, de façon individuel, pour sa belle tenue lors de la saison régulière. Cette année, le nœud papillon d’un joueur des Sénateurs devrait être mit en valeur à Las Vegas pour la toute première fois, car logiquement, Logan Couture devrait se mériter le trophée remit à la recrue de l’année dans le circuit Poitras, le Calder!

Jimmy Howard et Mike Cammalleri sont aussi en nomination pour le gain d’une récompense de fin de saison, mais il serait très surprenant de les voir remporter les honneurs dans leur catégorie respective. Howard a connu une belle saison certes, mais rien de comparable avec celle de Bryzgalov (SJ), Quick (WAS) ou encore, Kiprusoff (CGY) qui se battront pour le Vézina. Pour ce qui est de Cammalleri, la victoire pour le Pearson semble nul au plus haut point car celui qui a fortement contribuer à le sortir des éliminatoires 2012, Joe Thornton, des Canadiens de Montréal, semble avoir une grosse longueur d’avance sur les autres nominés.

Mais le jeune Logan Couture sera le tout premier gagnant d’un trophée dans l’AHSQ pour les Sénateurs. Il a été le meilleur pointeur de la ligue chez les recrues cette saison avec un cumulatif de 66, terminant du même coup au 3ème rang des marqueurs chez les Sens. Les 2 autres candidats qui pourraient inquiéter Logan pour l’obtention du titre de meilleur recrue son Tavares (WPG) et Duchesne (WAS). Cependant, les Jets n’ayant pas accédés aux séries de fin de saison, la nomination de Tavares devient moins évidente que celle de Couture. Quand à Duchesne, son impact dans sa formation est voilé par les extraordinaires performances de Krejci, Selanne et McDonald qui ont tout trois terminés avec plus de point que la recrue des Capitals.

Nous serons bien sûr à Vegas en Juin pour la couverture de la 8ème présentation des trophées de l’AHSQ et nous aurons pour vous une entrevue exclusive avec Logan Couture à la suite de son gain du trophée Calder.

Pour le moment, c’est encore le temps des éliminatoires et nous connaitrons très bientôt le carré d’As qui formeront les demi-finales de la Coupe Stanley 2012.

Reggie Strial, Ottawa Citizen



NY Rangers vs Montreal Les Rangers de New York sont a un pas de participer à leur deuxième demi-finale de leur histoire. Lors de leur première participation en 2005, ils affrontaient les mêmes adversaires qu'ils tentent d'éliminer actuellement, les Canadiens, qui avaient remporté la Coupe Stanley. Rick Nash a bien choisi son moment pour marquer son premier but des séries en première période. En deuxième, les deux équipes s'échangent un but. En troisième, alors que le score est 2-1 New York, Philippe Dupuis déjoue Vokoun pour égaliser le score. Mais les Rangers sont dominent depuis la deuxième et marquent deux autres buts par la suite pour mettre le match hors de portée. La série se déplace à New York où les Canadiens tenteront d'éviter l'élimination.

NY Islanders vs Boston Si çaa va bien sur l'ile de la grosse pomme, ce n'est pas le même discour sur l'ile longue. Après deux périodes, c'était seulement 1-0 Boston, mais en troisième, malgré une domination des Islanders au chapitre des lancers, se sont complètement effondré. Ryan Miller a cédé à 4 reprises sur les tirs de Radim Vrbata, Paul Stastny, David Desharnais et Dennis Wideman. Les quatres buts ont été marqué en avantage numérique alors que les Islanders ont écopé dehuit pénalités au cours de la période. Cette série retourne à New York et les champions en titre tenteront de forcer la tenue d'un match no.7. lundi.




Montreal vs NY Rangers Les Rangers espéraient bien prendre une avance de 3-1 dans la série ce soir, mais il semble que l'arrêt des activités de l'AHSQ à cause d'une panne électrique au bureaux de la ligue ait profité aux Canadiens, qui se sont affirmé en deuxième période quand Joe Thornton et Dustin Brown ont donné une avance de 2-1 à Montréal.. Une inute plus tard, c'est Bryan McCabe qui réduit l'écart à 1 alors qu'il déjoue Craig Anderson. Ce sera d'ailleurs le seul but que Anderson alouera en cette soirée car seul Montréal marquera un autre but dans le match. Vokoun a réalisé 39 arrêts devant la cage des Rangers et la série retourne à Montréal égale 2 à 2.

Boston vs NY Islanders Décidément ce n'était pas la soirée des gens de New York. Les Islanders se sont également inclinés par la marque de 3 à 1 face aux Bruins. Rich Peverley, David Desharnais et Paul Stastny ont inscrit les buts des Bruins. Boston menait 3 à 0 quand Ethan Moreau a inscrit le seul but des Islanders en désavantage numérique en troisième période. Prochain match samedi soir à Boston.




Calgary vs Edmonton Les Flames sont sorti fort pour ce premier match à Edmonton avec deux buts en première période, ceux de Daniel Briere son 5ème déjà, et de Mike Knuble. En deuxième, Jay McClement tente de redonner vie aux Oilers avec un but à 2:34, mais les Flames donneront un dur coup avec deux autres buts, ceux de Alfredsson er Robidas. Avec un score de 4 à 1, Nicklas Backstrom inscrit le deuxième but des Oilers, mais ce sera tout ce que les huileux pourront donner ce soir. Alexandre Burrows inscrira le dernier but des Flames, qui peuvent maintenant se débarasser des Oilers dès mercredi.

St. Louis vs Dallas Les Stars de Dallas ne semblent pas en mesure de répéter leur exploit de la première ronde. Même si Dainius Zubrus a inscrit le premier but de la rencontre en première, les Blues on dit "no way" en deuxième avec les buts de Hejduk et Koivu. En troisième, Alexander Semin inscrit deux autres buts pour donner une avance de trois buts aux Blues, qui se sauvent avec une victoire de 4 à 1 et pousse les Stars au bord de l'élimination. Encore pire pour les Stars, Lombardi a du quitter avec une fracture à la cheville qui le tiendra à l'éccart du jeu pour au moins deux semaines. Les Stars devront prier les étoiles s'ils veulent gagner cette série.




Edmonton vs Calgary Ce fût un match relativement tranquille pour cette rivalité de l'Alberta. Daniel Brière à ouvert la marque en première période pour les Flames, mais Shea Weber égalise la marque en avantage numérique dès le début de la deuxième période. Les deux équipes font respectivement 8 et 7 lancers dans les deux dernières période, et aucun buts ne sera inscrit suite au but de Weber, on va donc en prolongation. Ce même Weber écope d'une punition pour avoir fait trébucher à la fin de la troisième, et les Flames en profiteront dès le début de la période de prolongation, Patrik Elias inscrira le but gagnant pour les Flames qui s'en vont à Edmonton en avance 2-0 dans la série.

Dallas vs St. Louis Pour un deuxième match d'affilé, le directeur général des Stars n'a pas envoyé son alignement partant à la ligue, et c'est probablement ce qui a causé la deuxième défaite des siens aux mains des Blues hier soir. Aucun but en première période, Justin Williams ouvre la marque pour les Blues en deuxième période. Cinq minutes plus tard, Dainius Zubrus inscrit son 5ème des séries pour égaliser la marque, mais Williams va répliquer à son tour cinq minutes plus tard pour reonner l'avance aux Blues. Dès le début de la troisième période, Matthew Lombardi égalise la marque de nouveau, mais à la 11ème minute de jeu de la troisième, David Legwand écope d'une punition pour voir retenu. Les Blues saisissent cette opportunité pour reprendre l'avance dans la partie alors que Filip Kuba inscrit son premier des séries. Clemmensen et Lehtonen réalisent tous les deux 32 arrêts, mais les Blues prennent les devants 2-0 dans la série.




Les joueurs des Kings n'ont tout simplement pas fait le poids contre les champions de la division Centrale.

Après avoir montré un regain d'énergie à Los Angeles avec l'arrivée du Dg Gilbert, les 11 victoires au cours des 18 dernières rencontres n'ont pas été une source de motivation pour les joueurs. S'opposant à la 2e meilleure formation de l'ouest, les Kings de Los Angeles n'ont jamais été dans le coup même si 3 des 4 rencontres se sont soldées par l'écart d'un seul filet, dont 1 match qui s'est rendu en prolongation. ''C'est une dure défaite à prendre honnêtement. Avec la fin de saison que nous venions de connaître, j'avais une confiance inébranlable envers qui que se soit. Maintenant, on retombe vite de nos nuages.'' Tony Gilbert, Dg

Les mots étaients très peu et difficile à prononcer dans l'entourage de la formation. Malgré les blessures à Justin Williams et Marc Methot, les Kings n'ont jamais été en mesure de profiter de ces absences. D'ailleurs, les gros canons de ces derniers ont tout simplement été fantôme durant ces 4 rencontres. Dustin Byfuglien, Patrick Kane et Mike Ribeiro ont été les meneurs des siens avec chacun un maigre 3 points. Des 3, seul Byfuglien a terminé avec un ratio +/- positif. Les défenseurs Dion Phaneuf et Zack Bogosian ont amassé à leur 2, 1 unique point et un différentiel combiné de -12. Des statistiques bien différents de la saison régulière: '' Avec les 100 points et + de Patrick Kane, j'étais certain que nous étions en voiture. Son invisibilité nous a couté cher, même s'il n'est pas l'unique problème de ces séries désastreuses.[...] L'été va être longue par chez nous... '' Claude Julien, entraineur-chef

Les gardiens n'ont fait guère mieux. En 3 départs, Carey Price a terminé avec une moyenne de 3.37 et un % d'efficacité légèrement supérieur à 900.Venu en renfort en prepant part à la 3e rencontre, Tuukka Rask n'a été mal fait en repoussant 33 des 36 lancés en sa direction. Par contre, avec seulement 2 buts pour l'attaque, une défaite de 3-2 s'est résultée.

Pendant que la poussière retombe dans l'organisation des Kings, le travail au 2e étage s'amorce à petits pas avec l'approche du repêchage amateur qui se déroulera après les présente séries éliminatoires. Avec un choix de 4e ronde comme 1er choix, M.Gilbert risque de se tourner davantage vers le marché des transactions et conclure les contrats de Dustin Byfuglien et James Neal avant le 1er juillet. Jochen Hecht et son salaire d'un peu plus de 3 millions ne sera pas de retour avec l'équipe l'année prochaine. Avec tout cela, qu'est qui attend le Dg Gilbert d'ici les prochaines semaines ?

'' Pour l'instant, nous nous concentrons dans la ligue américaine où nos Monarchs de Manchester sont présentement en 2e ronde avec le club-école des Caps de Washington, les Bears d'Hersey. Nous avons remporté le 1er duel et toute notre énergie est consacré vers eux. Nous avons envoyé Alexandre Giroux pour leur prêter main forte avec la blessure de Tommy Sestito survenu dans le match 5 contre Connecticut. Il y a aussi le championnat du monde qui débute demain (4 mai) où je suis Dg de la Suisse. Beaucoup de travail avant le ''planning'' de la saison morte pour faire oublier ses séries misérables. '' Tony Gilbert, Dg

Au cours de les prochaines semaines, un article sera mis en page pour vous informer des moindres faits et gestes qui concerne la formation californienne. De plus, les séries du club-école, les Monarchs de Manchester seront suivi à la loupe par nos professionnels. Sur ce, bonne fin de séries à tous et on se revoit au repêchage amateur concernant les Kings de Los Angeles. Bonne saison estivale!




''Un ensemble d'individus qui visent rien de moins que l'or.''
- Michel Giguère

L'alignement dévoilé. Team Canada a attendu de connaitre les sorts des équipes en première ronde dans la AHSQ afin de dévoiler son alignement. Il restait encore quelques places disponibles et celles-ci ont été comblés par la sélection de Eric Staal, Dan Girardi, Chris Pronger, Jarome Iginla et l'entraîneur Bruce Boudreau des caps.

''Il n'y a rien de partisanier dans la sélection de Boudreau et Girardi : ''Boudreau est un entraineur qui connait beaucoup de succès depuis son embauche à Washington. De son côté, Dan Girardi a été invité car depuis 2 ans, il est une pièce maîtresse des Caps. On ne débattera pas de la pertinance de la sélection d'un candidat au King Clancy dans la AHSQ par notre formation. ''
- Chris T.

Trios probables selon Boudreau en vue de débuter le tournois. L'alignement de Team Canada 2012 en vu du premier match préparatoire contre la Slovakie est comme suit :

E.Staal - Crosby - Iginla
Sharp - Getzlaf - Sharp
Benn - Richards - Giroux
Laich - Zajac - Sutter

Boyle - M.Staal
Pronger - Seabrook
Doughty - Girardi

Ward
Price

Cam Ward : L'homme de confiance de Boudreau en ce début de tournois. Cam Ward sera d'office lors du premier match du tournois. Boudreau affirme que rien n'est joué : ''Nous avons 3 gardiens de haut calibre. On n'hésitera pas a changé de gardien si le besoin se fait sentir. ''




Boston vs Floride Les Bruins de Boston avaient eux aussi leur match #7 à disputer ce soir contre les Panthers de la Floride, et ils ont fait sentir leur présense rapidement dans la partie. À 7:30, les Panthers écopent déjà de leur deuxième pénalité de la rencontre, il n'a fallu que 10 secondes à Radim Vbata pour inscire le premier but du match. Les Bruins ajoutent deux autres buts par la suite dans les 5 minutes suivantes, alors que Dustin Boyd et Martin Erat déjouent à leur tour le cerbède des anthers jean-Sébastien Giguère. Tout semblait baigner dans l'huile pour les bostonnais, mais les Panthers sortent leurs griffes en deuxième période, inscrivant à leur tour trois buts. Patrik Berglund, Radek Dvorak et Tyler Bozak inscrivent tous les trois leur deuxième but des présentes séries.

Alors qu'on semblait se diriger vers une prolongation, Rich Peverley inscrit le 4ème but des Bruins à moins de trois minutes de la fin de la rencontre. Rien ne va plus pour les Panthers, Joe Dipenta écope encore d'une punition pour rudesse et la Floride se retrouve en désavantage numérique. Heureusement pour les Panthers, Daniel Winnik réussi à battre Antti Niemi à 17 secondes de la fin de la période en désavantage numérique pour forcer la prolongation.

Il n'a fallu que 14 secondes à Duncan Keith pour trouver le fond du filet en prolongation, alors que les Bruins profitaient toujours de l'avantage numérique. Les Panthers ne veulent pas pointer un coupable dans ce match ultime, mais il est évident que Joe DiPenta a couté la série aux siens. Les Bruins devront affronter les Islanders en deuxième ronde, et il est fort à parier que M. Simard va vouloir venger sa femme dans cet affrontement qui mettra en vedette les deux derniers champions de la Coupe Stanley.




Les Sénateurs disputeront ce soir un 7ème et ultime match contre ses rivaux de Montréal. Le Canadien est revenu de l'arrière dans cette série alors qu'Ottawa n'a pas été capable de donner le coup fatal au moment de mener 3 à 1 et 3 à 2 dans cette série. Ailleurs, dans l'AHSQ, Les Bruins et les Panthers ainsi que les Stars et L'Avalanche en seront au même point d'une partie sans lendemain.

Si nous incluons saison et éliminatoire, le tricolore a une fiche de 7 victoires et 5 revers face aux Sénateurs. Du côté des Bruins, ce chiffre est encore plus révélateur puisque les ours ont remportés les 4 parties de saison régulière face aux Panthers (Bruins 7 victoires, 3 revers), alors que le même phénomène est remarqué du côté de l'Avalanche qui compile une fiche de 7 et 3 également face à leur rivaux, les Stars.

La logique voudrait donc que les Sénateurs, les Panthers et les Stars se soient bien battus sans pour autant passer à la ronde suivante. Cependant, le passé de l'AHSQ a démontré que trop bien que la logique est que trop souvent confondue.

Matchs 7, ce soir!!!

Reggie Strial, Ottawa Citizen



Nous avons appris au début des séries que M. Redgy Morin devenait assistant entraineur pour les Sénateurs d’Ottawa. Évidemment, Le Ottawa Sun connaissait déjà cette information et nous avions pris un arrangement avec le président directeur général, M. Patrice-A. Lacroix pour avoir l’exclusivité et surtout ne pas sortir l’information avant le début des séries, mais plutôt la journée du premier match des séries. Malheureusement, un petit fin-fino a sorti une partie de l’information avant nous…

Votre humble serviteur s’est organisé pour avoir un entretien privé avec M. Lacroix, juste avant la fin de la première série entre les Sens et les Canadiens de Montréal, sur les modalités de l’embauche de son vieil ami M. Morin comme assistant entraineur : « À partir de maintenant, Redgy Morin devient entraineur chef, responsable du recrutement pour le repêchage, assistant directeur et aura les pleins pouvoir dans ses nouvelles fonctions. En autres mots, il devient dès à présent mon bras droit! Je garderai les pouvoirs concernant les affaires administratives, les signatures des joueurs autonomes et j’aurai un droit de regard sur ce qui se passe sur la glace, mais étant donné la grande expérience que M. Morin nous apporte, il n’est pas seulement un atout pour l’équipe, il est ce que j’appellerais, la presque/moitié de la tarte. Nous avons discuté avec McLellan, l’actuel entraineur en chef, pour la redistribution des tâches puisqu’il n’aura plus les mains sur le gouvernail. Il sera désormais assistant de M. Morin.»

M. Lacroix ne nous a pas dit comment c’était passé la dévotion de McLellan, mais nous pouvons aisément supposer que ce dernier n’était pas très heureux. Nous avons demandé ses impressions une première fois juste avant de le voir s’engouffrer dans le bureau de son patron : « Sans commentaire » fut sa première réponse. En sortant du bureau du directeur, il était plus loquace quoique tout aussi expéditif et voici ses impressions concernant le changement derrière le banc : « Si M. Lacroix croit que ce changement est pour le mieux, je me plierai à ses demandes… » Il est évident que M. McLellan ne la trouve pas drôle.

Nous avons pu voir pendant la première série contre le CH que M. Morin prenait en effet beaucoup de place derrière le banc et comme un certain Michel Bergeron, il lui est arrivé de monter debout sur le banc des joueurs pour crier… Hum, pardon, pour parler avec les arbitres. Vous vous souviendrez des dernières années que ce dernier avait passées avec le Wild et il n’a pas changé d’un iota! Il est toujours aussi extraverti, lorsque le besoin s’en fait sentir.

« Nous avons eu une bonne discussion récemment et l’intérêt était réciproque. En début de conversation, j’étais un peu surpris qu’il me mentionne qu’il ne détesterait pas revenir derrière le banc. J’ai été moins surpris qu’il me dise que les fonction administrative ne l’attirait plus ». De dire Patrice-A. Lacroix en riant, concernant l’embauche de Redgy Morin. « Lorsque Patrice m’a dit de me trouver une maison ‘’secondaire’’ à mon goût dans le coin d’Ottawa, je n’ai pas pu refuser comprenant l’évidence d’une offre d’emploi plus qu’intéressante ». Une bonne façon pour M. Morin de dire que leur amitié est toujours aussi forte qu’au début lorsqu’il faisait les bouffons dans les allées d’un grand magasin à rayons…

M. Lacroix semblait confiant de garder McLellan encore un certain temps comme assistant entraineur, 5 000 000$ ça ne se refuse pas comme cela. Les modalités salariales de M. Morin n’ont pas été dévoilés, mais si McLellan gagne autant, nous pouvons aisément extrapoler sur un montant dans les 6-7 millions toutes dépenses payées.

Avec la fin dramatique des Sens dans sa série contre le CH, M. Lacroix nous a appris qu’il y aurait des changements : « Il est clair que certains joueurs devront ce trouver un emploi ailleurs. Les jeunes ont prouvé qu’ils pouvaient continuer avec notre club. Mais certains vétérans partiront!» Rappelons que les Sens menaient dans la série 4 de 7, 3 victoires contre une défaite. Après que la poussière soit retombée, nous verront très probablement des changements à Ottawa.

Journ-A. List

Ottawa Sun



Les Stars de Dallas ont vaincu les Avalanche du Colorado hier soir par la marque de 5 à 3. Avec se gain, les Stars de Dallas remporte leur série 4 de 7 et accède à la 2ième ronde des séries éliminatoire AHSQ. Il affrontera les Blues du St-Louis.

Les Stars ont pris le tempo de la joute en 2ième période avec deux buts rapide en dedans de 2 minutes et 9 secondes pour prendre les devant 2-1. David Legwand a creusé l’écart à deux buts mais l’Avalanche n’avait pas dit leurs derniers mots. Ils ont égalisé la marque 3 à 3. Jeremy Colliton à compter 3 minutes et 19 secondes plus tard pour permettre les Stars de respire mieux. Jason Chimera a cloué le clou dans le cercueil en 3ieme période. Voici les propos de Mike Babcock après la rencontre.

« Je suis vraiment fière de mes joueurs. Nous somme avons amorcé la séries en était pas favori mais nous avons montré de quoi les Stars sont capable. Ce n’était pas facile, les Avalanches nous ont donné du fils à retordre. Nous menons la série 3-1 mais ils n’ont pas lâché et égalisé la série 3-3. Ils a fallu les vaincre chez eux dans une game 7 devant leur foule. Quand tout le monde joue bien, surtout notre capitaine Patrice Bergeron et notre goaleur Dwayne Roloson sa nous permet de rencontrer nos objectif et de gagné.

La série en chiffres.
Patrice Bergeron : 3 buts, 8 passes, 11 points
Matt Carle : 4 buts, 3 passes, 7 points
Matt Carle +/- : 9
Dainius Zubrus +/- : 7
Patrice Bergeron +/- : 7
Mark Giordano +/- : 7
Dwayne Roloson shot récu : 270



Les Sharks se sont inclinés pour une troisième fois d'affilé contre les Oilers, qui sont en vedette dans le quart de finale pour l'obtention de la coupe stanley de l'AHSQ version 2012. Les Oilers mènent donc la série 3 à 1. Il a fallu, pour une troisième fois en quatre parties, une période de prolongation pour déterminer un gagnant. Du côté des Sharks, la perte de Manny Maholtra au match numéro trois se fait sentir et les requins sont maintenant accoté accoté au pied du mur!

Le match numéro cinq match se disputera à San-Jose alors que les Sharks tenteront de vraincre les Oilers pour éviter l'élimination hâtive, une élimination qui pourrait se faire devant leurs partisants!

Soyez-y! Mme! Messieur!

Fait cocasse : Les Sharks ne se sont incliné que deux fois cette saison pendant une période de quatres parties d'affilées. Une de ses deux séries de défaites avaient commencé par une victoire de leur adversaire, les Oilers!

EDMONTON SUN



À l'aube d'une première partie à Ottawa dans les séries 2012, alors que les Sénateurs viennent de prendre 2 parties en prolongation aux Canadiens sur leur patinoire, dans l'entourage des Sénateurs, on ne parle encore que de Joe Thornton. Ce dernier semble s'être relevé à la suite de sa mauvaise pénalité en surtemps lors du premier match, pénalité en cause lors du but victorieux des Sens.Thornton a tout de même enregistré les 2 buts de Montréal hier soir. Cependant, alors que toute l'attention est porté sur lui et qu'il répond tout de même présent, les partisans de Montréal (des foules en deçà des 60%) et le reste de l'équipe ne semble pas vouloir se présenter au rendez-vous du printemps contre Ottawa. Redgy Morin, de sa nature quelque peu arrogante, a demandé à la population d'Ottawa de démontrer à celle de Montréal ce que c'est que d'être derrière son équipe de hockey et de la soutenir. Malgré la belle température, Morin espère que La place BankScotia sera au moins rempli à 80% de sa capacité pour le match numéro 3, match qui se veux souvent être la partie la plus importante d'une série de 4 de 7. Morin à aussi confirmé que des chandails rouge montrant le logo d'un Joe Thornton la tête basse au banc des pénalités lors du but vainqueur en prolongation/match 1, sera distribué aux partisans pour le prix d'un hot dog. Morin en a remis en disant que de toute façon, un chandail avec Thornton dessus, il ne fallait pas s'attendre à faire fortune avec cela. En terminant, l'assistant entraîneur des Sénateurs a demandé aux partisans présents au match numéro 3 de la série de scander à l'unisson un BIIIIIIIIIIIIIIIIIIIIIG JOOOOOOOOOOOOOOOOOOOE à chaque moment que le 19 touchera à la rondelle. La guerre se poursuit à Ottawa ce soir.

Ailleurs, les gardiens attirent l'attention

À Washington, alors que le directeur général Christopher Therrien avait confié avant le match 2 à un journaliste de la capitale, que son gardien numéro 1, Jonathan Quick, ne connaissait que très rarement 2 mauvaises performances de suite, il est justement à se demandé, au lendemain de cette seconde contre performance, dans quel état d'esprit s'est déroulé le vol en direction de New York. Les Caps, champions de la conférence de l'Est, sont maintenant en déficit de 2 parties face aux bleus. Liles, qui a maugréé haut et fort son manque d'utilisation dans le premier match, a quand même été l'un des meilleurs des siens hier alors qu'il a obtenu 4 lancers sur Vokoun, un sommet pour les Caps dans la partie, mais sans faire de dommages toutefois. C'est le calme dans la presse Newyokaise concernant les Rangers et il semblerait que cette attitude leur donne avantage pour le moment sur leur adversaire.

Mais si les Rangers ne font pas vendre de copies en ce moment dans la grosse pomme, les déclarations que s'envoient les membres des Devils et des Islanders par la tête sont les plus nombreuses de ces séries de première ronde. Encore là, un gardien de but retient toute l'attention, soit le gardien vedette des Islanders, Ryan Miller, qui semble déjà être en chasse de 2 trophées: la Coupe Stanley et le Conn. Smythe. Miller permet aux siens de jouer dur alors qu'il tient le fort durant les infériorités numériques depuis le commencement de cette série. Maintenant à l'étranger, il sera à surveiller si les Devils changeront certaines façons de faire en vue des parties 3 et 4. Mais des vents laissent entendre que Miller verra beaucoup plus de chandails aux couleurs de l'enfer dans son territoire de jeu pour sa prochaine sortie. Ailleurs, à noté la belle victoire des Bruins en période de prolongation pour prendre le chemin de la maison avec une égalité de 1 à 1. Dans l'Ouest, Colorado et Edmonton ont égalisés chacun leur série respective alors qu'à Calgary, un autre gardien à fait parler de lui. Miikka Kiprusoff, qui avait pourtant fait un sans fautes la veille, y est allé de plusieurs présents lors de la seconde partie qui s'est terminé dans un ''score'' de partie de baseball, 7 à 4 en faveur de la formation du Minnésota. Cette série là est également à égalité. Dans l'Ouest, seuls les Blues se sont montrer intraitables à la maison en remportant les 2 parties de levées de rideau de leur série face aux Kings.

Les séries se dirigent maintenant dans 8 différents environnements pour les parties 3 et 4. Il sera à voir à la fin de ces rencontres si certaines formations en seront déjà à leur bilan de fin d'année.

Reggie Strial, Ottawa Citizen



Le CH qui avait pourtant bien commencé le match en prenant les devants par 2 buts grâce à un magnifique tire des poignets de Joe Thornton au second tiers, n’a jamais pu capitaliser sur ses avances pendant ce match puisque les forces des Sens ont toujours égalisé la marque pendant les 3 périodes règlementaires. Joe Thornton qui était le héro jusqu’à ce que Dany heatley produise le but égalisateur sur une passe savoureuse de Mike Cammalleri, redevint le joueur ordinaire de séries que nous connaissons avec une très mauvaise pénalité en prolongation qui donna la victoire au Sens avec le premier but de Galiardi.

Nous avons perdu un joueur au combat dans ce match en la personne de Marek Zidlicky, mais heureusement ce ne sera que pour le prochain match puisqu’il devrait être de retour pour le premier match à Ottawa. Tyler Myers a joué pendant près de 43 minutes pendant ce match. Un joueur qui a la confiance des entraineurs malgré sa fiche de -2.

Mais, ce qui attira le plus notre attention pendant ce match, ce qu’évidemment ne semble pas avoir remarqué tous les journalistes… C’est que peu de temps avant que Howard fut retirer pour poursuivre avec un 6ième attaquant, une discussion entre Morin et McLellan donna lieu à un échange corsé entre le nouvel arrivé et l’entraineur chef. En effet, McLellan nous a toujours habitués à retirer son gardien 1 minute avant la fin du match lorsqu’il tire de l’arrière. Mais ce qu’il faut bien comprendre c’est que seulement 6 secondes plus tôt les Sens étaient en avantage numérique. Nous pouvons donc imaginer que Morin demandait à McLellan de retirer son gardien plus tôt pour profiter d’un double avantage. Nous pouvons croire que c’est McLellan qui a gagné son point et le match. Aucun des 2 n’a voulu commenter nos questions à ce sujet.

Dans le reste de la ligue en commencant par l’est. Les Rangers ont surpris les Caps 4 à 2. Le premier trio des Caps totalisant -9 dans ce match… Les Islanders ont également gagné leur premier match à la suite d’une solide performance de Miller devant les buts contre les Devils. Les gros chats ont lessivés les Bruins par la marque de 4 à 0, mais le plus important c’est le nombre de tir aux buts : 32 pour la Floride et seulement 13 pour Boston qui n’en fit aucun en 3ième période. L’entraineur des Ours, Jack Capuano a beaucoup de travail sur la planche!

Dans l’ouest, Dallas a surpris la puissante équipe du Colorado 2 à 1. Les blues ont écrasé les Kings par la marque de 5 à 1, Carey Price n’a jamais été dans l’coup pendant cette partie. Les Sharks sont sorti gagnant du 2ième plus long match de la soirée en prologation par la marque de 4 à 3. La 2ième meilleur équipe de l’ouest, les Flames de Calgary, a pour sa part blanchit le Wild du Minnesota 2 à 0.

Journ-A. List

Ottawa Sun

THE FIRST BLOOD!!!

L'entraîneur Guy Boucher n'a eu que cette phrase à la bouche à la suite du premier match sur la patinoire du Centre Bell entre ses Canadiens et les Sénateurs d'Ottawa: ''Joe est passé de héro à zéro dans ce match''.

Boucher faisait référence au fait que son joueur de centre numéro 1 a inscrit 2 des 3 buts de son équipe dans une défaite de 4 à 3 de ses protégés, défaite survenue à la suite d'un avantage numérique en prolongation, alors que vous l'aurez deviné, big Joe se retrouvait au banc des pénalités pour rudesse. Ironiquement, c'est contre la première étoile de la partie, Marty Reasoner, que Joe Thornton y alla de son répréhensible geste. Se sont les employés de soutient chez les Sens qui ont été les héros de la rencontre alors que Adam Burish et Jim Slater ont mérités respectivement les 2ème et 3ème étoiles de la rencontre.

Mauvaise nouvelle chez les Sens puisque Marek Zidlicky s'est blessé à un pied et sera absent lors du prochain match. Le Centre Bell n'était même pas rempli à 60% de sa capacité pour le match. Il y a des questions à se poser sur ce sujet alors que la ville de Montréal est habituellement reconnue pour sa population ''malade'' de hockey. À la fin de la rencontre, l'assistant entraîneur Redgy Morin y est allé de son méa culpa: ''Je n'étais pas en accord avec les choix de Todd (McLellan) au niveau du plan de match, mais nous avons signés le premier gain. Je ne peux que lui lever mon chapeau''. Le gardien Howard a bloqué beaucoup de caoutchouc dans cette rencontre repoussant 45 des 48 tirs dirigés contre lui.

L'ouest tout en politesse!!!

Si les Sénateurs se sont attaqués à Joe Thornton avant la tenue du premier match et que les Islanders y sont allés de quelques déclarations de confiance, agrémentés d'un léger soupçon d'arrogance envers les Devils, c'est dans le calme le plus total que se déroule le début des éliminatoires dans la conférence de l'Ouest. La direction des Flames souhaite bonne chance à toutes les équipes... le Colorado y vas d'une petite tape sur les fesses des Stars à la suite de leur revers... la série entre les 2 frères Poitras DG's (SJS et EDM), série qui devrait allumer de grandes passions, passe presque sous le radar... Il sera à surveiller si la presse de l'Ouest saura donner un peu d'intéret aux affrontements de leur conférence dans les prochains jours.

Reggie Strial, Ottawa Citizen




NY Rangers vs Washington Les Capitals de Washington ont échapé la troisième période du premier match de leur série contre les Rangers. C'était 1 à 1 à la fin du deuxième période, mais les Rangers ont prbablement mis du Red Bull dans leur eau en troisième, inscrivant trois buts en 4 minutes pour se donner une avance de 4 à 1. Les Caps ont réussi à réduire la marque à un but par la suite sans plus. Thorburn, Steit, Richards et McCabe ont marqué pour les Rangers, McDonald et Leino pour les Capitals

Ottawa vs Montreal Cette série s'annonce des plus palpitantes, et le premier match n'a pas fait mentir les pronostiques. Aucun but en première période, et les deux équipes ont réalisé 10 lancers au but. En deuxième période, Slater et Thornton ouvrent la marque pour les Canadiens, mais les Sens ne se laissent pas impressionner en répliquant avec deux buts de leur bord, Reasoner et Burish marquent en l'espace de une minute. En troisième, les gros canons marquent, Thornton pour Montréal son 2ème, et heatley pour Ottawa qui égalise le score à 21 secondes de la fin de la partie pour forcer la prolongation. C'est T.J. Galiardi qui donnera la victoire au Sens à la fin de la première période de prolongation en avantage numérique.

NY Islanders vs New Jersey Les champions en titre de la Coupe Stanley de 2011 entreprennent leur défense contre la machine des Devils du New Jersey. Malgré une domination des Devils en première période, c'est Mikko Koivu qui donne une avance de 1-0 aux Islanders. Les Devils égalisent en deuxième période, où seulement 9 lancers au but ont été effectué de la part des deux équipes. En troisième période, les Islanders inscriront deux buts pour se sauver avec la première victoire de la série.

Boston vs Floride Les Bruins de Boston n'ont pas commencé leur série en force, s'inclinant 4-0 contre les Panthers de la Floride. Les Bruins n'ont réalisé que 13 lancers sur Jean-Sebastien Giguere dans ce match à sens unique. Setoguchi, Goc, Bozak et DiPenta ont inscrit les buts des Panthers.

Dallas vs Colorado On ne donnait pas cher de la peau des Stars dans cette série, pourtant, ils viennent d'arracher un premier gain face à L'Avalanche du Colorado. Les Stars ont vraiment donné le ton à la partie en première période avec deux buts sur 16 lancers sur Marty Turco alors que Roloson stoppait les 9 lancers dirigés contre lui. Antti Miettinen évitera le blanchissage à 8:44 de la troisième période.

Los Angeles vs St.Louis Les Blues ont tiré 17 fois sur le gardien des Kings en première période, mais se sont ces derniers qui inscriront le seul but du premier engagement, c'est James Neil qui est le marqueur. En deuxième période, les Blues se réveillent en inscrivant trois buts lors de la première moitié de l'engagement. Et malgré une autre domination des Kings au chapitre des lancers en troisième, c'est les Blues qui inscrivent deux autres buts. Lehtonen a été brillant dans la cage des Blues stoppant 36 des 37 lancers des Kings.

Edmonton vs San Jose Aucun but en première période, mais les Sharks prendront une avance de trois buts en deuxième période alors que deus défenseurs, Kaberle et Commodore, inscriront les premiers buts des Sharks. Tomas Vanek profitera d'un avantage numérique à la fin de l'engagement pour réduire l'éccart à deux buts. En troisième période, les Oilers profitent encore de l'indiscipline des Sharks avec deux autres buts en avantage numérique. pour forcer la prolongation. C'est un autre défenseur des Sharks, Roman Hamerlik, qui donnera la victoire aux Sharks à 13:58 de la première période de prolongation.

Minnesota vs Calgary Les Flames de Calgary on muselé le Wild ce soir avec une victoire de 2-0. Alexandre Burrows a inscrit un but en première période, Keith Aucoin n deuxième, et Kipper s'est occupé du reste stoppant les 32 lancers du Wild.




Mark Streit sera sans doute de retour comme capitaine pour la formation Suisse en vue du 76e Championnat du Monde.

Du 4 mai au 20 mai prochain dans les villes de Helsinki et Stockholm, capitale de la Finlande et de la Suède respectivement, se déroulera la 76e édition du Championnat Mondial de Hockey. Comme chaque tournoi à son histoire, le directeur-général des Kings de Los Angeles, Tony Gilbert, participera à son 2e tournoi de ce genre, soit son 1er au dépend de la défunte APHSQ. Tandis que les gros pays ont déjà leur grand homme, la Suisse a approché un tout nouveau venu de la AHSQ. Déjà très occupé par les Kings qui sont des séries, ainsi que la filière de ceux-ci, les Monarchs de Manchester, il s'embarque dans une cette aventure où son expérience est très peu développée. C'est pourquoi il est motivé à acquérir celle-ci pour son expérience internationale, mais également pour amener le tout avec les Kings:

'' Je crois qu'avec la Suisse, je ne fais pas parti des pays du dernier quart des 16 équipes. Depuis quelques années, la Suisse prend beaucoup de place sur la scène internationale et je veux prendre cette chance pour graduer davantage parmi l'élite des Dg's dans laquelle je me trouve. [...] À long terme, j'aimerais devenir un ambassadeur d'un pays sous-évalué, mais en voie de développement majeur comme la Suisse par exemple comme Redgy ''Strial'' avec la Suède qui, par contre, est avec un pays reconnu pour ces joueurs à succès reconnu d'un bout à l'autre du monde du hockey sur glace. '' Tony Gilbert, Dg Los Angeles

Dans leur alignement, la Suisse pourra compter, en t'autres, sur les défenseurs Mark Streil, Raphael Diaz et Yannick Weber, qui ne sont pas piqués des vers. Alain Berger sera aussi du camp de sélection qui débutera très prochainement. Toutefois, le défenseur Severin Blindenbacher qui est reconnu comme l'un des meilleures défenseurs du pays se vera accordé son laisser-passer pour la Finlande et la Suède. Devant le filet, Jonas Hiller et Martin Gerber devraient, à moins d'une surprise sortit de nul part, être les 2 gardiens d'office pour ce tournoi. Ayant un bon noyau à la défensive, l'attaque est un peu moins enviant. Cependant, Nino Niederreiter, repêché en 2009 dans la AHSQ, sera un pilier à l'avant. Bref, la liste officielle des joueurs disponible pour ce Championnat n'est toujours pas dévoilé par la ligue, mais M.Gilbert possède déjà un bon portrait de ce que va ressembler sa formation.

'' Un top 8, c'est ce que nous visons! '' Tony Gilbert

La composition officielle sera connu d'ici les 15 prochains jours. Un article suivera ces nominations, en même temps que l'évolution des séries éliminatoires qui débuteront, répètons-le, le 24 avril prochain.



Aujourd’hui, les Jets de Winnipeg nous présentent leurs trois candidats pour la remise des trophées 2012. Leurs candidats sont John Tavares qui est nommé pour le Calder, le Bill Masterton et le Frank J. Selke, Sergei Samsonov pour le Lady Byng et Toni Lydman pour le King Clancy.

« John Tavares a paradé au sommet des recrues tout au long de la saison AHSQ. Même en ayant eu une blessure qui lui a fait manqué quelques jours d'activité, Tavares est toujours dans le classement des meilleurs recrues. Tavares est jusqu'à présent le seul joueur recru qui pourrait obtenir le plus grand pourcentage de points dans son équipe, contrairement aux autres équipes où leur recrue est 4ème ou 5èe meilleur pointeur, donc aucun autre choix possible pour le Calder. Tavares peut espérer se diriger vers une saison de 60 points, tout en jouant dans des situations impossibles à Winnipeg (aucun autre bon attaquant). À son âge, on s’aperçoit que Tavares est un attaquant des plus complets. Encore cette saison, Tavares domine avec un différentiel de +7. En évoluant sur le 1er trio et contre les meilleurs des meilleurs, Tavares prouve qu'il est de la graine des champions, aucun doute le Bill Masterton lui revient. Pour le Selke, Tavares termine la saison de la manière dont il l'a commencé, il a été consistant tout au long de la saison. Il a joué a rôle important en infériorité numérique à Winnipeg. De plus, il a bloqué 37 tirs. Il est parmi les meneurs dans les attaquants dans l'équipe à ce chapitre. »

« Sergei Samsonov a accumulé 28 points en 78 parties et il est dans les meilleurs buteurs de son équipe. En 1080 minutes jouées il n'a seulement écopé que de 4 minutes de pénalités, un sommet dans la ligue! Il est le genre de joueur que toutes les équipes rêvent d'avoir. Il combine la performance et un esprit sportif inégalé. Il a toujours eu cette réputation dans la ligue et cette année lui donne raison une fois de plus. »

“Toni Lydman en est à une troisième excellente saison chez les Jets avec déjà 19 points en 78 parties, un différentiel de -3. Il est un excellent défenseur, bon dans les deux sens du jeu. »



Décidemment il faudrait revoir les paroles du méga-succes du tres chevelu chanteur québecois Robert Charlesbois...

En effet, tard en fin de journée du 10 avril. Mr.Dominique Girard Directeur Gérant des Ducks d'Anaheim a décidé que ca suffisait les plages de la Californie et qu'il viendrait faire un petit tour dans la froideur de sa contrée natale c'est-a-dire le Québec. Le but du jeu: tenter d'amadouer les joueurs québecois appartenant aux équipes exclus des séries du circuit Poitras pour participer au Championnat Mondial de hockey qui aura lieu a Helsinki en Finlande et Stockolm en Suede dans une vingtaine de jours.

"Avec MES JOUEURS, je suis confiant d'y arriver. Casseau ( Patrick Roy ) vient de tomber en vancances il viendra me donner un coup de main lui aussi. " de déclarer le Canard en chef qui ne veut pas prendre de vacances.

La liste est quand meme interessante pour la future équipe du Québec : Simon Gagné. Antoine Vermette, Alex Tanguay, David Perron, Pierre-Marc Bouchard, Pierre-Alex Parenteau pour l'offensive. Pour les joueurs d'énergie et défensifs: Stéphane Veilleux, Eric Bélanger,Max Lapierre, Mathieu Darche et Patrice Cormier. "Vrai qu'il nous manque peut-etre un power-forward et un peu de profondeur sur nos 2 dernier trios mais sans souhaiter de malheurs a certaines équipe ce tournoi-la ne commence que dans une vingtaine de jours et 8 équipes auront peut etre tombé d'ici-la..!! : de déclarer un Mr Girard tres en verve.

"En défensive c'est bien , mais il nous manque un chien sale !!! " de dire le Canard en chef dans un grand éclat de rire." Nous avons déja Francois Beauchemin qui peut effectuer cette besogne mais il sera sur un de nos deux power-play donc je ne veux pas le sur-utiliser." La liste comprend: Kristopher Letang, Francois Beauchemin, Marc-André Bergeron, Francis Bouillon, Bruno Gervais et Fréderic St-Denis, encore la un petit peu de profondeur ferait du bien.

"Dans les buts , nous sommes en Cadillac Escalade " d'imager Sweet Doom The Goalie ( C'était le surnom de Mr. Girard a l'époque des Nordiques de Québec alors qu'il fut pendant longtemps leur gardien tout-étoile...) Rappelons nous ses multiples records dans l'ancienne LNH pendant ses 18 ans d'exploit : 900 victoires dont 125 par blanchissages, moyenne d'éfficacité globale de .945, 15 trophée Vezina, 10 trophées Hart et 9 Lady Bing, un trophée Calder a son arrivée dans la ligue dans le milieu des années 80 ainsi que 8 coupes Stanley qui ont tant fait vibrer les partisans enflammés de la Vieille Capitale. " Nous avons 4 gardiens de tres grande qualité; mon protégé Corey Crawford, l'as italien Roberto Luongo ainsi que les infatiguables Martin Biron et Mathieu Garon. Malheureusement nous devrons choisir entre Biron et Garon ce qui ne sera pas évident mais nous voulons nous donner du temps..." de terminer Mr. Le Coin-Coineur.

Pour ce qui est des hommes derriere le banc, Mr.Girard s'est montré avare de commentaires. Mais lorsque nous avons évoqué les noms d'un quatuor formé de : Guy Boucher, Guy Carbonneau, Patrick Roy et Bob Hartley, Mr Girard s'est retourné avec un large sourire en disant que ca pouvait etre interessant. Une chose est sure: ca chaufferait derriere le banc, touristes s'abstenir..!!!!



Les Capitals de Washington croisseront le fer avec les Rangers de New York en première ronde des séries éliminatoire de la AHSQ. Il s'agit d'un affrontement hors du commun alors que les Rangers ont perdu quelques places au classement durant le dernier droit de la saison forcant ainsi un duel contre les Caps. Les experts se divise à savoir qui remportera la série mais une chose est sûre, les amateurs auront droit à toute une série.

Liles sera d'office lors du premier match. John-Michael Liles qui est ennuyé par une blessure à la tête depuis maintenant quelques semaines, sera d'office lors du premier match de la série. La direction des Caps affirme que Liles est rétablit à 100%. L'entraîneur Bruce Boudreau indique que l'on devrait retrouver Liles dans des tâches offensives : ''Steve Montador fait du bon boulot en compagnie de Tom Gilbert. Lors de la première rencontre, on utilisera Liles sur la 3ème paire défensive. Par contre, son talent offensif sera mis à contribution alors qu'il devrait voir beaucoup d'action sur l'attaque à 5. ''

Les Caps ont l'avantage sur les Rangers en saison régulière. Lors des 4 affrontements en saison régulière, les Caps ont eût le dessus alors qu'il ont remporté 3 parties dont une en temps supplémentaire et ont subit seulement 1 défaite. Les Caps ne se fît aucunement sur cette statistique pour entreprendre cette série. Jonathan Quick parle de la force de frappe des Rangers : ''Les Rangers ont plusieurs joueurs de premier plan. Il y a plusieurs joueurs de l'autre côté qui peuvent prendre les choses en main. ''

Les Rangers sont à craindre. Les Rangers de New York n'étaient pas vraiment dans les plans chez les Caps en vue d'un affrontement en première ronde. L'entraîneur Boudreau indique qu'une bonne équipe verra son passage en série écourté : ''Nous allons affronter une équipe qui depuis maintenant plusieurs années performe dans la AHSQ. Ce ne sera pas un duel facile et il n'y aura aucun match à prendre à la légère.

James van Riemsdyk rappellé de Hershey. L'attaquant des Bears de Hershey qui connait une saison du tonnerre dans la AHL, James van Riemsdyk, a été rappellé lors du dernier match en saison régulière et devrait entreprendre le premier affrontement contre les Rangers. JVR occupera sans doute un poste au sein du 4ème trio.

Matt Moulson devra contribuer à l'attaque. Faut-il parler d'une saison décevante dans le cas de Matt Moulson ? Les présentes séries lui permettront sans aucun doute de dissiper cette conclusion alors qu'il sera employé sur la 2ème ligne d'attaque mais également sur la 4ème ligne d'attaque en compagnie de Winchester et van Riemsdyk. Moulson se dit prêt à élever son jeu d'un cran : ''Ce fût une saison difficile je l'admet. Par contre, j'ai la possibilité de revirer la situation du bon côté et de performer et c'est définitivement ce que j'ai l'intention de faire. ''
shop.NHL.com
Shop.NHL.com
Merci à tous les DG qui ont contribués. Grâce à vos dont, j'ai pu acheter le nouveau portail, ainsi qu'une 2ème licence pour le STHS afin de mieux vous servir à distance. Je laisse le bouton disponible, si des dons sont reçus, je paierai l'hébergement du site ainsi que le nom de domaine AHSQ.ca





National Hockey League logo Ceci est le site officiel de l'Association de Hockey Simulé du Québec. AHSQ et le logo de l'AHSQ sont des marques enregistrée de l'Association de Hockey Simulé du Québec. Tous les logos des équipes de l'AHSQ sont des propriétées intellectuelles de l'AHSQ et de leurs propriétaires respectifs et ne peuvent être reproduits sans l'autorisation de l'AHSQ Enterprises, L.P. © 2008. Tous droits réservés.